Dimanche 11 novembre… 11 h 11… Les cloches de l’église de Cambounet finissent de sonner à toute volée.

Alors que la minute de silence a succédé au lever des couleurs et au dépôt de gerbe, 33 élèves arrivent au Monument aux Morts après avoir descendu la rue principale en chantant à pleine voix une émouvante Marseillaise ; les enfants, précédés par une de leur camarade habillée en Marianne tricolore, sont vêtus de pèlerines d’écoliers des années 1900 ; les garçons portent chacun un béret noir assorti à leur costume ; chaque enfant tient dans une main une branche d’olivier, symbole de paix. Vingt d’entre eux portent dix grands drapeaux tricolores représentant les dix soldats dont les noms sont gravés sur notre Monument aux Morts.

Chaque enfant dépose son rameau d’olivier au pied de l’édifice avant d’entonner en chœur une ultime Marseillaise dont le dernier refrain sera repris avec ferveur par la nombreuse assistance.

Ensuite les enfants liront une petite biographie pour chacun des 10 soldats, pendant que leurs camarades organiseront les drapeaux en demi-cercle autour du Monument.  

La cérémonie se terminera par la lecture des textes des Anciens Combattants et du Président de la République avant que Monsieur le Maire n’invite le public à partager le verre de l’amitié.

La célébration de ce centenaire a vraiment engendré beaucoup d’émotion pour le public venu assister en nombre à cet hommage; certains avaient peine à retenir leurs larmes à la vue de tous ces enfants  descendant la rue, comme il y a un siècle nos aïeux accueillaient la victoire des Alliés sur les Champs-Elysées.

2018-85

20181111_111409

Pensé de longue date, cette commémoration  fut une réussite, chacun ayant participé avec enthousiasme: les enseignants, l’association des parents d’élèves, la municipalité ainsi que les bénévoles: une belle illustration de ce désir des petites communes de mettre en commun toutes leurs ressources pour parvenir à un résultat aussi époustouflant que bouleversant.